Les premiers pas…

Tout commence par une discussion :

Gabriella : Le premier enfant est l’enfant de l’expérience Thierry : Comment tu sais ça ?

Gabriella : Parce que toutes les mères du monde entier font toutes les qualités de bourdes sur celui-là

Thierry : Donc j’ai souffert comme ça

Gabriella : 🤣🤣🤣🤣oui. Pardon Thierry ne me fais pas die de rire

Thierry : Je comprends pourquoi ils sont aussi beaucoup aimé ce sont des survivors

Gabriella : Je te dis…. Des vrais survivants….

Tu crois que c’est eux les protecteurs gratuits…?

Ils sont là preuve de beaucoup de choses

Thierry : Ohhhh que j’ai souffert

Gabriella : 🤣🤣🤣🤣

Cette discussion a eu le chic de me faire penser fort à ma mère et remercier le Seigneur de l’avoir accompagné sur ce chemin de l’éducation d’un enfant, une aventure pleine de joie et je n’en doute pas de frissons. Je suis venu au monde à Dakar, donc le genre que ta grande mère ne peux pas être là pour accompagner ta mère, j’ai grandi dans le pavillon des mariés de l’université, j’ai surement été un sujet d’expériences de nombreuses mamans en devenir. Ohlalalalala que j’aimerais retrouver la mémoire de ces instants de découverte, d’apprentissage, spontanéité et de transformation. De mon enfance j’ai deux histoires que je n’ai pas oublié, bb je suis allé au calme sous le lit mettre les doigts dans la prise électrique, le courant est passé entre nous. L’autre est ma bravoure devant la circoncision, je dormais et quand le médecin a coupé, j’ai poussé un rugissement de lion et je me suis rendormi, mon caractère non rancunier vient de là-bas. Je peux ignorer une personne pendant un moment mais je n’ai aucune animosité dans mon cœur en son encontre. Je peux crier de douleurs mais le sentiment qui est dans mon cœur est le dépassement. Se dépasser afin que la douleur n’en soit plus une.

J’en avais deux jusqu’à ce que la première partie de ce texte fût complétée par ma sœur, je cherchais les anticorps en léchant le bas des pieds de table et chaises. Mais quelle idée, quelle idée, faudrait que je fasse mon enquête pour trouver l’élément déclencheur.

Savoir par où nous sommes passés et ce qui a marqué notre enfance, nous prépare face à nos enfants qui viendront bousculer notre univers.

Et vous quelles expériences vous revient en mémoire ? Si la mémoire vous revient quelle bourde a été faite sur vous pour aider les autres à ne pas subir les mêmes désagréments ?

Aimons nos parents vivants !

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Mademoiselle Missgrin

Écrire, Partager et Découvrir

LE MONDE DE SOLÈNE

Du bonheur et rien d'autre !

LydiaUnchained

About life!

%d blogueurs aiment cette page :