La condamnation à mort d’un enfant

Ma douleur est sourde, qui pourra l’entendre ?

Ma colère est muette, qui pourra la dénoncer ?

Mon cri est rageur qui, pourra le porter ?

Ma flamme s’éteint par les assauts répétés des bourreaux, qui pourra la raviver ?

L’effroi de ces enfants, chasse mon sommeil. L’air est irrespirable, les cris bourdonnent dans mes oreilles.

Hier, ils étaient déjà des millions aujourd’hui, combien sont-ils ?

Sacrifiés, pour les besoins inavouables, torturés pour le plaisir des puissants.

Les cris montent dans le ciel et, forme une auréole qui enveloppe la terre.

La terre se révolte, elle ne veut pas être complice de ce sang innocent. Elle s’effondre par ci, elle déborde par là, qu’arrive t’ils à ceux qui doivent la cultiver ?

Du sang juvénile qui, coule en abondance pour le luxe de ce monde.

Combien seront-ils dans les jours et mois qui viennent ?

La démographie galopante multiplie les chiffres dans ma tête et, la douleur qui monte me serre la gorge.

Comme une proie dans les serres d’un aigle, je suis pris au piège par ceux là qui doivent me protéger.

Ils ont fait de moi un prostitué pour des plaisirs sadiques et pervers.

Ils ont fait de moi une pute, pour des jeux sombres d’adulte.

Hier, tombeau-marbre-medeec’était le travail, dans les mines, les champs, les usines, les champs de bataille, on détournait le regard. Aujourd’hui, en sus du travail, c’est du plaisir pour les uns et une lente agonie pour les autres, on supprime d’un clic, les horreurs qui nous semblent à des kilomètres.

Mon innocence est saccagée par ces mêmes qui devaient la préserver. Assassins sont-ils ?

Mon souffle de vie est étouffé par ceux là qui, du bout des lèvres déclarent que chaque vie compte. Hypocrites et menteurs, ils le sont.

pedophile-326x235

Ma vie est brisée par ceux là qui, m’ont livrés comme une marchandise, pour quelques pièces. Des marchands de mort, tapis dans l’ombre.

Ma vie s’en va, prise par un de ceux là, qui me suivra tôt ou tard et qui, rendra compte de sa barbarie.

Ma douleur, mon innocence, mon sang réclament vengeance, ils n’auront de cesse de crier à YHWH, pour que justice soit rendue.

Note : en son temps, Kinsey a fait des expériences (voir le tableau qui illustre l’article) pour, mesurer les orgasmes multiples pendant un temps déterminé. La tranche d’âge des enfants variait de 5 mois à 14 ans.

@sanzhiet

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Mademoiselle Missgrin

Écrire, Partager et Découvrir

Le monde de SOlène, le blog

DU BONHEUR ET RIEN DAUTRE !

LydiaUnchained

About life!

Le blog de Sejusa

"L'art de la reussite consiste a savoir s'entourer des meilleurs"

%d blogueurs aiment cette page :