Le choix de pleurer

Se donner en pleurant à chaudes larmes. Des larmes de tristesse, de regret, de colère, d’amertume…des larmes de désolation.
Fruit de notre choix (volontaire ou involontaire) :
– suivre ses désirs, en mettant de côté l’éducation qui fera de nous un adulte ;
– se mettre à la page ou encore, épouser l’amoureux (se) en suivant le « calendrier type » établi pour les hommes et les femmes ;
– imposer et s’imposer un conjoint (e) car prisonnier de notre ignorance et aveuglé par notre pseudo-liberté ;
– courir derrière ses besoins pour être » celle qui sera au premier plan dans l’assemblée des hommes ;
– la désobéissance, je devrais commencer par elle mais il y a tant de choses à dire.
Pleurer dans les bras de celui qu’on a aimé car le désir s’en est allé, l’ignorance a fait place à la connaissance, la maturité est arrivé au moment opportun et nous sommes prisonniers, tournant en rond dans une cage en furie, entrant tout doucement dans une spirale qui détruit si on n’y prends pas garde.
La liberté est une option mais grandir avant de choisir est une obligation. A chacun son délire.
Le fils de Nzie

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Mademoiselle Missgrin

Écrire, Partager et Découvrir

Le monde de SOlène, le blog

DU BONHEUR ET RIEN DAUTRE !

LydiaUnchained

About life!

Le blog de Sejusa

"L'art de la reussite consiste a savoir s'entourer des meilleurs"

%d blogueurs aiment cette page :