Fille, Femme : Princesse de l’Eternel

Fille, Femme, d’Adam à Jésus Christ tu n’as cessé d’être cette lampe allumée qui brille tout au long de sa vie. Le premier compliment que tu as reçu est une louange agréable, Adam le dit d’une voix haute et avec une posture majestueuse : « Cette fois c’est l’os de mes os, la chair de ma chair… » Genèse 2.22. Par ce compliment, il te dit ce que nous partageons tous, que ta place et ton rôle ne souffrent d’aucune incohérence dans nos esprits.

Mère, fille, enfant à chaque étape, à chaque rôle tu marques la vie de ton empreinte. Le premier compliment qui te fut adressé est un tourbillon enivrant d’amour et d’attention, une invitation qui ne souffre pas du temps qui s’écoule.

Fille : enfant, tu es un rayon de soleil qui dès le matin est généreux par son amour et compatissant avec les autres. Tu es comme le dit le livre des cantiques, cette biche qui attire le regard, force l’admiration. Plus important que le regard externe, tu travailles ton cœur car tu crains l’Eternel et tu fais tienne la parole du Seigneur qui t’enseigne : La grâce est trompeuse, et la beauté est vaine ; la femme qui craint l’Eternel est celle qui sera louée. Proverbes 31.30

Femme que dire ? D’Ève à Marie tu incarnes toutes ces femmes, égérie d’un temps, non égérie d’une vie.

Femme :

– Tu es une sentinelle,

– tu veilles car tu sais que «Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut Repose à l’ombre du Tout Puissant. » Psaume 91.1,

– tu intercèdes,

– tu aimes,

– tu donnes la vie et la protège comme les sages-femmes, « Mais les sages-femmes craignirent Dieu, et ne firent point ce que leur avait dit le roi d’Egypte; elles laissèrent vivre les enfants.… » Exode 1:17-21.

Femme attache ton cœur à la parole de Dieu, dispose ton cœur à son enseignement afin que comme le déplore Salomon, ta beauté et ta grâce ne soient une pierre d’achoppement pour l’Homme. Choisis la bonne part, fais comme Marie, c’est la seule chose nécessaire. Luc 10.42 ou encore « Le monde entier est une provision et la meilleure chose au monde est une femme pieuse. » Hadith Sahih Muslim, livre 2000 n° 3465.

Né de l’Homme, revenu à la vie par Jésus Christ (Ephésiens 2.10), le Seigneur te bénit et te donne sa paix, celle qui vient de Lui, celle qu’aucun Homme ne peut donner, écoute sa voix et entre pleinement dans la place qu’Il te réserve et Il te fait cette promesse « Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut Repose à l’ombre du Tout Puissant. » Psaume 91.1.

Thierry SANZHIE BOKALLY

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Mademoiselle Missgrin

Écrire, Partager et Découvrir

Le monde de SOlène, le blog

DU BONHEUR ET RIEN DAUTRE !

LydiaUnchained

About life!

Le blog de Sejusa

"L'art de la reussite consiste a savoir s'entourer des meilleurs"

%d blogueurs aiment cette page :